Japon & J-Music
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Parlons peu, parlons bien : outils

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:23

c'est un comble que ce soit moi qui créer ce topic mais que voulez vous ...

il est fréquent de voir des fautes d'orthographe sur ce forum , et donc pour vous aidez, Nous aidez plutôt, quelques petit outils ou rappels

déjà voici le dictionnaire au cas où vous doutez sur l'utilisation d'un mot :
http://atilf.atilf.fr/dendien/scripts/tlfiv4/showps.exe?p=combi.htm;java=no;

ou le conjugueur qui vous permet de mettre votre mot et vous le conjugue dans le temps que vous souhaitez , ou si vous mettez un mot conjugué il vous dira à quel temps il est:
http://www.leconjugueur.com/


je vous propose de faire une sorte de Becherel
cela permettra entre autres, de comblé des lacunes accumulé depuis tout petit, comme quand est ce qu'on utilise "ça" ?( par exemple) la réponse parait évidente a certain/ne mais pas pour tous (il y a 3moi j'aurai pas su répondre, j'avais oublié ... ) c'est donc quand on peut dire "cela" qu'on utilise "ça" , sinon c'est "sa"
exemple: "ça" me semble bien (cela me semble bien)
"sa" voiture ( sa voiture a lui)

n'hésitez pas a posez des questions qui paraissent bête à première vue , mais qui pourtant une fois rappelez vous resteront en mémoire

c'est un topic d'entraide pour amélioré nos discussions , s'il ne fais pas succès, je laisserai juste les outils

les petit rappel basic :
à :s'utilise quand on ne peut pas dire "avoir"
où: s'utilise pour la localisation (tu vas où ? je vois où c'est)


Dernière édition par le Jeu 17 Jan - 14:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:28

petite question ... on a plus droit de faire des fautes ??? :tgff:
Revenir en haut Aller en bas
Ichibayo
メンタル≠ヘルプ
avatar

Masculin Nombre de messages : 14703
Age : 29
Localisation : Kyoto
Date d'inscription : 29/12/2006

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:29

Je suppose que si sinon il y aura plus grand monde
Mais il a certainement fait ca pour limiter ^^

_________________
交じり合わない二つの影法師
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:34

Kaoru a écrit:
petite question ... on a plus droit de faire des fautes ??? :tgff:

ah non pas du tout , j'ai juste pris conscience qu'avoir une bonne écriture ça sert dans la vie lol
mais ça change rien à d'habitude, je vous rassure sinon je serai le premier à me viré mdrrrrr
mais si un topic de ce genre , peut vous aidez comme pour moi pourquoi pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:36

Oki dok' ^^ vais éssayer de plus faire trop de faute (et je sais déjà pas si je doit mettre un s à faute ou pas) ... :jhkk:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:36

Ichibayo a écrit:
Je suppose que si sinon il y aura plus grand monde

comme moi par exemple XD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:40

mais non kitkat rassure toi

oui il fallait un S à faute
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:48

renn mdr parlon peu tu as oublié un S XDD lol je déconne
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 1:49

ptdr on viens de me le dire lol
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 10:51

J'ai remarqué que le plus gros problême, en général, c'est pas l'orthographe (quoique, parfois...) mais les ponctuations...

(Oui, certains semblent ignorés que les virgules existent... Les points, aussi...)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 11:57

Kyozuke a écrit:
J'ai remarqué que le plus gros problême, en général, c'est pas l'orthographe (quoique, parfois...) mais les ponctuations...

(Oui, certains semblent ignorés que les virgules existent... Les points, aussi...)

encore comme moi cheers
Revenir en haut Aller en bas
Reita
Forbidden Lover
avatar

Masculin Nombre de messages : 9148
Age : 26
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Ven 29 Juin - 12:24

yo soui yougoslav y comprendo pas tru bian lé francé y me ador le visoual keu

tant que personne parle comme cela ici, je suis pret a accpeter les quelques petites fautes d'orthographes, surtout qu'on se relit jamais et qu'on ecrit assez vite donc bon <_<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:06

Ren a écrit:
sinon je serai le premier à me viré mdrrrrr

à me virer ren ! à me virer !! avec un R comme robert !!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:09

ben tient explique moi xDD
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:11

Ren a écrit:
ben tient explique moi xDD

On dit : A me virer car l'on peut dire : A me prendre
On aurait mis A me viré si on pouvais dire : A me pris
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:13

merci kawa (je blaguai pas, je savais pas lol carrément oublié )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:15

A vrai dire je le sais que depuis peu de temps xD J'arêtais pas mes fautes sur ces accords ^^'
Mais maintenant je suis devenu un pro ( enfin je crois ) à l'appliquer xD
Revenir en haut Aller en bas
Reita
Forbidden Lover
avatar

Masculin Nombre de messages : 9148
Age : 26
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:20

SVP, plus de francais la XDDDDDDD
j'en ai bouffé un max pendant 2 semaine entre l'ecrit et l'oral, alors

svp ne soyons pas auatnt pointilleux sur un forum qui a pout but de nous divertir (bien qu'a l'esthetique classique, il y a cette celebre phrase qui s'y rapporte "ce divertir en s'amusant" .

XD

vous voyez ce que ca fait trop de francais apres XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 1:24

ptdrrrr non mais moi je trouve ça bien
rien que ce soir, je vais pouvoir mieux parler dorénavant lol
Revenir en haut Aller en bas
Reita
Forbidden Lover
avatar

Masculin Nombre de messages : 9148
Age : 26
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Sam 30 Juin - 2:04

a partir de dorénavant XDDDDDDDDDDDDDDD

ptet vous connaissez, cest gad qui sort ca dans le sketch avec kad et O XD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Dim 30 Mar - 17:27

Je viens de trouvé ça en cherchant des méthodologies de français (synthese , écriture personnel, arrivé le 30 mars je sais pas encore les faires xDD)

enfin bref c'est 2parties pour faire moins de fautes


Cette série d’articles aura pour dessein de rappeler certaines évidences afin, non pas de ne plus faire de fautes (utopie littéraire selon moi), mais d’en limiter le nombre.

Au cours de mes études, un de mes maîtres d’école me tint ces propos : “si tu maîtrises le participe passé, tu élimines 1 faute sur 3 au minimum !”. Cette morale, je l’ai conservée. La voici rappelée ici.

Mais avant tout, il semble que nombre de personnes aient des difficultés à savoir si il faut utiliser l’infinitf ou le participe passé des verbes du premier groupe (ceux qui se terminent en ER). Pour faire la distinction, il suffit de remplacer le verbe du premier groupe par un verbe du troisième groupe.

Exemple : j’ai mangé (ou manger peut-être) des pommes

j’ai pris (et non pas prendre) des pommes

Donc grâce à l’emploi d’un verbe du troisième groupe, on se rend compte immédiatement si l’on doit utiliser l’infinitif ou le participe passé.

Accord du participe passé employé avec l’auxiliaire être

Le participe passé employé avec l’auxiliaire être s’accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe. Jusque là rien de plus simple.

Exemple : les roses sont belles (qu’est-ce qui est “belles” ? Les roses : féminin pluriel.)

Si un phrase, ou une proposition, est constituée de l’association “avoir” et “été”, l’accord du participe passé suit la règle avec l’auxiliaire être, puisqu’il s’agit finalement de l’infinitif passé de ce dernier.

Exemple : les souliers ont été cirés. (Qui est-ce qui “ont été cirés” ? Les souliers : masculin pluriel).



Ajoutons un peu de difficulté. Lorsqu’un participe passé employé accidentellement avec être ne forme pas avec cet auxiliaire une tournure passive, le participe passé s’analyse seul. Il est attribut du sujet.

Exemple : sur les murs de ma cour, les rosiers blancs étaient fleuris (”fleuris” est attribut du sujet “les rosiers blancs” : masculin pluriel)



Petite subtilité, car la langue française n’en manque pas (c’est du reste ce qui fait son charme). Les participes passés du verbes qui se conjuguent toujours avec être (tomber, arriver, partir, …, ainsi que les participes passés des verbes passifs (être aimé, être fini, …) forment avec être un temps de ces verbes. Par conséquent, l’auxiliaire et le verbe ne doivent pas être dissociés dans l’analyse.

Exemple : la pluie est tombée toute la journée (est tombée est le passé composé de être tombé)





Accord du participe passé employé avec l’auxiliaire avoir

Le verbe avoir n’est pas attributif. Par conséquent, le participe passé employé avec l’auxiliaire avoir ne s’accorde jamais avec le sujet du verbe. Il s’accorde néanmoins en genre et en nombre avec le Complément d’Objet Direct (le fameux COD), quand celui-ci est placé avant le participe.

Exemple : les feuilles avaient jauni (Qu’est-ce qui “a jauni” ? Les feuilles : COD placé après le participe, donc pas d’accord)

Les amis qu’on a connus (Qu’est-ce qu’ “on a connu” ? Les amis : COD placé devant le participe, donc accord)





Accord du participe passé précédé de “en”


Le plus souvent, “en”est considéré comme pronom adverbial incertain, et donc invariable. Il ne rentre pas en compte dans l’accord du participe passé. L’intérêt de l’analyse doit se porter sur la présence et la position d’un complément direct.

Exemple : J’en ai reçu des réponses (pas accord puisque le COD est placé après le participe passé)

Des réponses, j’en ai reçues (Qu’est-ce que “j’ai reçues” ? Des réponses, donc accord car le COD est placé avant le participe)



Cas particulier : accord des verbes pronominaux


Dans la plupart des cas, le participe passé des verbes employés sous la forme pronominale (s’arranger, s’habituer, se couper, se battre) s’accorde en genre et en nombre avec le COD, quand celui-ci est placé avant le participe passé. Il faut donc remplacer l’auxiliaire être par l’auxiliaire avoir, et se poser la question qui ? ou quoi ?

Exemple : ils se sont lavé les mains (le verbe laver existe, donc il faut cherche le COD. Pas d’accord, car il est placé après le participe)

Les mains qu’ils se sont lavées (cette fois-ci, le COD est placé avant le participe, donc accord)



Comme parfois, cette règle souffre d’une subtilité : pour les verbes essentiellement pronominaux, c’est-à-dire les verbes n’existant qu’à la forme pronominale, le participe passé s’accorde avec le sujet du verbe.

Exemple : ils se sont enfuis (le verbe enfuir n’existe pas, donc s’enfuir est essentiellement pronominal, donc l’accord se fait sur le sujet “ils”)



Mais comme cela ne suffisait pas, il existe deux exceptions à cette subtilité (là, on entre dans la difficulté). Tout d’abord, le verbe s’arroger, bien qu’essentiellement pronominal, s’accorde en genre et en nombre avec le COD, si celui-ci est placé devant le verbe (les exceptions ont leurs limites). Bref, s’arroger utilise les règles des verbes pronominaux, et non pas essentiellement pronominaux !

Ensuite, le verbe s’entre-nuire, pourtant lui aussi essentiellement pronominal, dispose d’un participe passé invariable (comme quoi, les exceptions peuvent simplifier les accords).





Accord des participes passés placés devant un infinitif


En principe (et oui, il y aura des exceptions), le participe passé placé devant un infinitif s’accorde si le COD est placé devant le participe (condition 1) et que le COD soit le sujet de son infinitif (condition2).

Exemple : j’ai vu les enfants nager (pas accord, car la condition 1 n’est pas respectée alors que la condition 2 l’est)

les enfants, je les ai vus nager (accord, car les deux conditions sont respectées)

le voiture accidentée, je l’ai vu emmener (sous-entendu par la dépanneuse ! donc la condition 2 n’est pas respectée, donc pas accord)





Quelques exceptions d’exceptions !


Comme si cela ne suffisait pas, une dernière petite série d’exceptions !

Le participe passé du verbe faire est toujours invariable lorsqu’il est placé devant un infinitif.

Exemple : ma voiture, je l’ai fait réparer.



Le participe passé du verbe laisser est invariable lorsqu’il est placé devant un infinitif.

Exemple : ma sculpture, je l’ai laissé voir par tout le village



Comme vous pouvez vous en rendre compte, la règle (ou plutôt les règle) des participes passés est compliquée. Un petit conseil pour s’en sortir : pratiquez le souvent possible l’art de bien conjuguer les participes passés. Et surtout, rappelez-vous systématiquement les raisons qui vous obligent aux accords.


Dernière édition par Ren le Dim 30 Mar - 17:30, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Dim 30 Mar - 17:29

Pour beaucoup, l’homonymie des mots reste délicate. On a souvent des diffcultés à savoir s’il faut écrire “C’est” ou “S’est”, “Ces” ou “Ses”, “a” ou “à”, …

Les risques de se tromper sont nombreux. Rappelons-en quelques uns ici.

« A » ou « À » ?


Le « a » sans accent est la forme conjuguée du verbe avoir. Le « à » avec accent est un préposition.



Comment faire son choix :

Si A peut se remplacer par « avait », alors il s’écrit a (sans accent).

Exemple : il a mangé (il avait mangé)

Si l’on ne peut pas le remplacer par « avait », alors il prend un accent (à)

Exemple : je suis allé à l’école (je suis allé avait l’école)



« Et » ou « Est » ?


« et » est une conjonction de coordination, alors que « est » est la troisième personne du singulier du verbe être.



Comment faire son choix :

On utilise « et » lorsque l’on peut le remplacer par « ainsi que », « et puis ».

Exemple : je suis avec Paul et Pierre (je suis avec Paul ainsi que Pierre)

On emploie « est » lorsque l’on peut le remplacer par « était »

Exemple : il est parri seul (il était parti seul)





« Ou » ou « où » ?

« Ou » est une conjonction de coordination alors que « où » est un pronom relatif ou interrogatif de lieu.



Comment faire son choix ?



On écrit « ou » lorsque l’on peut le remplacer par « ou bien ».

Exemple : fromage ou dessert ? (fromage ou bien dessert ?)

Si on ne peut pas dire « ou bien » alors on emploie « où ». Ici on désigne un endroit (là-bas qui comme où possède un accent)

Exemple : je vais où tu veux (je vais ou bien tu veux)





« Ce » ou « Se » ?


« Ce » est un déterminant ou un pronom démonstratif. « Se » est un pronom réfléchi.



Comment faire son choix ?

On écrit « Se » lorsque l’on peut le remplacer par « te », « me », « nous ».

Exemple : je se promède (je me promène)

Lorsque cela n’est pas possible, on emploie « Ce »

Exemple : ce que je dis (me que tu dis)





« Ça » ou « Sa » ?


« Ça » est un pronom démonstratif, alors que « Sa » est un adjectif possessif.



Comment faire son choix ?



Lorsque l’on peut dire « Cela », « Ceci » alors on emploie « ça »

Exemple : ça me plait (cela me plait)

Lorsque l’on peut écrire « son », « ses », alors on utilise « sa »

Exemple : il prend sa place (il prend ses places)





« Quoique » ou « Quoi que » ?

« Quoique » est une conjonction de subordination qui signifie « bien que ». « Quoi que » est une locution pronominale qui signifie « quelle que soit la chose qui ».



Comment faire son choix ?



Lorsque l’on peut dire « bien que » alors on emploie « quoique ».

Exemple : quoiqu‘elle fut heureuse, il lui arrivait de pleurer (bien qu‘elle fut heureuse…)

Lorsque l’on peut dire « quelle que soit la chose qui », alors on écrit « quoi que »

Exemple : quoi que tu fasses, tu te trompes (quelle que les choses que tu fasses …)


Sources
http://www.cultureco.com/leblog/category/bts-francais/
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Dim 30 Mar - 17:36

Celui qui sait pas ça peut repartir au CP ... XD
Ce sont les bases quoi ..
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Dim 30 Mar - 17:37

AU SECOURS !!!!!!!!!!!!!
Ça rappelle des souvenirs xD

Mais pas mal de gens n'ont même pas les bases Reddish :p
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   Dim 30 Mar - 17:39

Je trouve ça dramatique ...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Parlons peu, parlons bien : outils   

Revenir en haut Aller en bas
 
Parlons peu, parlons bien : outils
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Parlons Tennis !!!
» Parlons de tout et de rien...
» Parlons de tout et de rien, sauf de musique !
» Les becs bien zen
» S'enregistrer bien pour pas (trop) cher.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: • Natsuki :: Forum-
Sauter vers: